La modération, c’est bon pour l’équilibre

  • Publié le
  • Par Monsieur T.
La modération, c’est bon pour l’équilibre

En ce mois d’octobre, alors que plusieurs personnes participent au défi OcSobre, Monsieur T. vous invite à vous pencher sur une de vos mauvaises habitudes et à la modérer. (Allez, on le sait que vous en avez une. Au moins.)

Après la frénésie de l’été, ses nombreuses occasions de lever le coude et de se coucher tard, ses sorties en plein air sans crème solaire et ses virées magasinage où on a beaucoup trop dépensé, l’automne est une période parfaite pour se poser, faire le point et, peut-être, lisser nos mauvais plis – au moins un, en tout cas.

 

Vous ne pouvez vous empêcher de regarder votre téléphone toutes les deux minutes, vous achetez trop de magazines de bouffe, vous passez 25 heures par semaine devant Netflix, vous ne bougez pas assez, vous buvez beaucoup plus de gin-tonics que la quantité hebdomadaire recommandée? C’est le moment de freiner ces comportements néfastes.

 

Pour vous inspirer, allez faire un tour sur le site d’OcSobre, un défi qui invite les participants à réfléchir à une vilaine habitude et qui les aide à la mettre sur pause, partiellement ou totalement. Mieux, vous pouvez même vous inscrire! Ainsi, vous contribuerez à financer les précieux centres Le Grand Chemin, qui aident les jeunes de 12 à 17 ans souffrant de dépendance (alcool, drogues, jeux de hasard ou cyberdépendance).

 

Le plein de kombucha

Soucieux du bien-être et de la santé des Québécois, Monsieur T. est d’ailleurs un fier partenaire d’OcSobre. Nous donnons aux participants un code rabais sur nos produits, et tout le mois d’octobre, nous offrons à tous, participants ou non, 25 % de rabais sur le remplissage d’une carafe de 1,9 litre de kombucha en fût.

 

Quel est le rapport? Eh bien voilà : le kombucha est une excellente boisson de remplacement pour ceux et celles qui tentent de diminuer leur consommation d’alcool. C’est frais et vivifiant, ça pétille, c’est acidulé et un peu sucré : c’est donc aussi bon que le quart des cocktails que vous avez déjà goûtés, on en est presque sûrs. En plus, c’est bénéfique pour vous, comme nous l’avons récemment exposé dans notre blogue.

 

Si vous n’aimez pas le kombucha pur, sachez qu’il fait une superbe base pour concocter des mocktails, soit des cocktails sans alcool. Suffit de le combiner à des ingrédients comme de la purée de fruits, des feuilles de menthe, du jus d’agrumes... Mais à notre avis, avec nos délicieuses saveurs comme Racines à la rescousse ou Les Bouches-Baies, inutile d’ajouter quoi que ce soit. (C’est notre vilaine habitude à nous : nous sommes un peu vaniteux. Promis, on va essayer d’arrêter… pour le mois d’octobre du moins.)