À chacun son thé glacé

  • Publié le
  • Par Monsieur T.
À chacun son thé glacé

Que vous soyez du type fruité ou du genre classique, il y a quelques règles à respecter pour choisir quel thé ou mélange aura l’honneur de servir de base à votre thé glacé. Rien de compliqué, rassurez-vous : l’école est finie, et l’envie de faire des efforts de compréhension a pris congé jusqu’en septembre.

Du thé glacé «pur thé», ça se peut, bien sûr. Oolong, thé vert, thé noir : ces divines feuilles peuvent toutes servir à concocter une délicieuse boisson rafraîchissante, selon vos goûts dont on ne voudrait surtout pas discuter puisque, comme chacun le sait, ça ne se fait pas – sauf sur les réseaux sociaux, mais c’est une autre histoire. La seule chose à retenir ici, c’est qu’il vous faudra possiblement ajouter un peu de sucre pour contrebalancer l’amertume du produit final.

 

C’est justement pour éviter cet ajout de fructose ou de glucose qu’on recommande souvent d’utiliser un mélange contenant des fruits, qui procurent à la boisson un sucre naturel. Des exemples taillés sur mesure pour la tâche? Nos fruisanes Pêche miraculeuseMenthe citronnée, Journée à la plage et Mangue religieuse, qui repoussent la chaleur avec autant d’efficacité que le plus puissant des airs climatisés – enfin, presque. Avouez que juste à lire leurs noms, vous sentez une odeur de vacances vous titiller les narines… Si en plus on vous dit qu’ils regorgent de cerise, d’ananas, de pêche et d’agrumes vivifiants, ça y est, vous sautez dans vos gougounes et vous oubliez d’aller travailler demain matin, direction Baie de Beauport ou tout autre endroit qui fait scintiller le mot farniente dans votre tête.

 

En fait, si vous allez fureter sur notre site, vous découvrirez vite que tous nos mélanges de la catégorie En mode festif conviennent parfaitement aux versions glacées. Normal : soit dit entre vous et nous, c’est précisément pour ce mode de préparation que nous les avons conçus!

 

Le secret est dans l’infusion

Dernier conseil d’ami : si vous utilisez une fruisane comme base, on vous recommande d’employer la méthode d’infusion à chaud, ce qui permettra de bien extraire les sucs des fruits.

 

Si, au contraire, vous ne jurez que par les thés purs, vous feriez mieux de les infuser à froid, afin d’éviter que le résultat soit trop amer.

 

Pour tout savoir sur ces deux méthodes faciles comme tout, c’est par ici.

 

Allez, à vos pichets! On vous souhaite un mois de juillet très chaud, les pieds dans l’eau, le cerveau au repos… et l’esprit rafraîchi grâce au meilleur thé glacé qui soit : le vôtre!