En juin, on prend un thé avec…

  • Publié le
  • Par Monsieur T.
En juin, on prend un thé avec…

Voici le moment de célébrer une équipe sportive, de consoler les pères qui n’ont pas reçu ce qu’ils souhaitaient et de donner un coup de pep à nos élus éreintés. En juin, on prend un thé avec…

Les Raptors

De Victoria à Percé en passant par Yellowknife et Sudbury, les amateurs de basket exultent depuis le 13 juin, alors que les Raptors de Toronto remportaient la finale de la NBA contre les Warriors de Golden State. Une victoire importante pour plusieurs raisons, entre autres car c’est la première fois qu’une équipe non américaine gagne ce championnat (les Raptors sont d’ailleurs les seuls Canadiens de la ligue), mais aussi parce que le Canada avait le caquet bas depuis plus de 25 ans en matière de triomphes sportifs : depuis que les Blue Jays et le Canadien de Montréal avaient remporté leur championnat respectif en 1993, le pays n’avait récolté aucun titre dans les quatre sports principaux d’Amérique du Nord (hockey, baseball, basketball et football). Pour avoir ainsi redoré notre blason national, la bande de Nick Nurse mérite une bonne dose de Pina colada, qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit festif entourant cette série mémorable.

 

Simon Jolin-Barrette

Les élus de l’Assemblée nationale n’ont pas beaucoup fréquenté leur oreiller en fin de semaine, alors qu’ils étaient réunis pour voter deux lois importantes, celles sur l’immigration et la laïcité de l’État, le tout sous le controversé bâillon et sous l’égide du ministre Simon Jolin-Barrette. À l’issue de ce marathon de débats corsés, et sûrement ébranlé par la désapprobation des oppositions concernant l’adoption de cette procédure d’exception, le jeune élu est dû pour un stimulant Maté fleur d’oranger. Comme on a le cœur sur la main, on en verse également à tous ceux qui ont siégé en fin de semaine plutôt que de relaxer sur leur terrasse.

 

Les pères

Ils sont nombreux à avoir été célébrés dimanche dernier, entre un souper de famille et un match de soccer improvisé en compagnie de leur progéniture. Mais, mais, mais, plusieurs pères aiment aussi le thé, et ont sûrement été déçus de déballer une perceuse sans fil, des ustensiles de barbecue ou une tondeuse à poils de nez plutôt qu’un splendide coffret rempli de délices qui les auraient fait voyager par leurs arômes et leurs saveurs. On corrige le tir et on offre à ces connaisseurs désappointés notre boîte En mode dégustation, qui compte 10 thés et tisanes. Décidément, notre générosité n’a pas de limites.